Patrimoine de la Guadeloupe

memorial acte.JPG

MÉMORIAL ACTe MUSEUM

Pointe-à-Pitre - 44km - 50min

ouvert du mardi au samedi 9h à 19h et dimanche 10h à 18h

Le Mémorial ACTe ou « Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la Traite et de l'Esclavage » se veut un lieu dédié à la mémoire collective de l'esclavage et de la traite ouvert sur le monde contemporain. Il est situé dans la rade du port de Pointe-à-Pitre,  sur le site de l'ancienne usine sucrière Darboussier.

À l'occasion de la commémoration nationale de l'abolition de l'esclavage, François Hollande inaugure le Mémorial le 10 mai 2015.

slider2-accueil-jardin-botanique-deshaie

JARDIN BOTANIQUE DESHAIES

Deshaies - 16km- 25min

ouvert tous les jours de 9h00 à 16h30

En 1979, Coluche achète la propriété. En 1985, il demande à un ami pépiniériste et paysagiste de renom, Michel Gaillard, d’entretenir son jardin. Il lui permet, en effet, de se servir de ses terres pour créer une pépinière.

Michel Gaillard la rachète en 1991, pour perpétuer le souvenir de son ami disparu, avec l’idée d’y créer un jardin botanique. Ce dernier ouvre ses portes le 1er avril 2001. Il est devenu à ce jour, l’un des jardins les plus visités au Antilles !

Distillerie_Rhum_BOLOGNE.jpg

DISTILLERIE BOLOGNE

Basse-Terre - 36km - 50min

visites du L à V à 10h/11h/12h - S 10h/11h - fermée le dimanche

La distillerie Bologne a conservé le nom des propriétaires de la sucrerie des XVIIe et XVIIIe siècles. Le rhum agricole Bologne est distillé à partir du pur jus des cannes à sucre récoltées sur le domaine. Situé sur les communes de Saint-Claude et Basse-Terre, entre volcan de la Soufrière et mer des Caraïbes, le domaine est composé de plus de 40 parcelles, exposées plein ouest. La canne rouge et la canne noire se partagent les parcelles.

images.jpeg

HABITATION LA GRIVELIÈRE

Vieux-Habitants - 32km - 49min

visite tous les jours de 10h à 17h - FERMÉE JUSQU'À JANV 2020

Située à 200 mètres d’altitude sur la commune de Vieux-Habitants, c’est une exploitation de café encore en activité sous la tutelle de l’association « Verte Vallée », restaurée et transformée en « Maison du café » qui constitue l’un des ensembles agricoles les mieux préservés des Petites Antilles

FORT DELGRÈS

Basse-Terre - 39km - 57min

visite du mardi au dimanche de 9h à 16h30 

Le fort Delgrès, anciennement fort Saint-Charles, est un fort qui domine la ville de Basse-Terre. Il fut un haut lieu de la lutte franco-anglaise dans les Antilles puis de celle des Guadeloupéens conduits par l'officier mulâtre et résistant Louis Delgrès contre le rétablissement de l’esclavage par Richepanse. 

Ses épaisses murailles de pierres surplombent la mer et offrent une vaste vision panoramique sur la mer, la ville et la montagne.

PRISON DE PETIT-CANAL

Petit-Canal - 63km - 1h15min

visite tous les jours 

La ville est célèbre surtout par sa triste histoire car elle a été le point de débarquement privilégié des navires négriers qui amenaient les esclaves d’Afrique avant de les vendre aux exploitants locaux. La prison, bien que délabrée, conserve ses principales pièces, ainsi que des barreaux sur des murs. Le côté spectaculaire vient du grand Figuier Maudit dont les branches et énormes racines semblent avoir emprisonné tous les murs et l’intérieur, passant à travers les cloisons comme si la nature voulait éradiquer cette bâtisse.

habitation zevallos.jpg

HABITATION ZEVALLOS

Le Moule - 76km - 1h27min

visite uniquement guidée sur réservation M-M-J-V 

L’habitation Zevallos a été construite entre 1868 et 1871. Elle fut conçue en atelier et vendue en kit, avec des Colonnades, charpente, frises et marquise en dentelle de métal. Selon des historiens, elle aurait été créée dans les ateliers de Gustave Eiffel, et se situait avec une autre sur un bateau qui connut un avarie lors de son arrivée à Pointe-à-Pitre. Elle a été bâtie sur une propriété d’une superficie de 2 hectares 30, une ancienne sucrerie qui dispose toujours d’une balance et de son système d’aiguillage (classés).

PARC DES ROCHES GRAVÉES

Trois-Rivières - 54km - 1h14min

visite tous les jours de 8h30 à 16h30 

Trace du passé des indiens Arawaks dans les Antilles, les roches gravées, ou pétroglyphes, sont des figures schématiques datant de 300 à 400 après JC auxquelles on attribue une signification religieuse. Découvertes au 19ème siècle, elles sont protégées et classées Monuments Historiques. Le parc compte 22 roches portant près de 230 gravures, un des plus grands ensembles des Petites Antilles ! Cette concentration archéologique reste encore aujourd’hui une énigme pour les historiens.

L'ALLÉE DUMANOIR

Capesterre Belle-Eau - 54km - 1h10min

visite tous les jours

Cette magnifique allée de 1200 m est bordée de 400 gigantesques palmiers royaux. Elle se situe à l’entrée de la ville de Capesterre Belle-Eau. Cette double rangée de palmiers royaux fut plantée vers 1850 par la famille Dumanoir. Elle conduisait à l’entrée du domaine du Marquis de Brinon. 

FORT-FLEUR-DEPEE_edited.jpg

FORT FLEUR D'ÉPÉE

Gosier - 46km - 56min

visite tous les jours de 9h à 17h

Le fort Fleur d'épée est la plus importante fortification de Grande Terre (150m de long sur 45m de large). Le fort se situe sur les hauteurs de la ville de Gosier, il surplombe de plusieurs dizaines de mètres la baie. Il a été construit entre 1750 et 1763 à partir de plans dressés par Sébastien Le Prestre de Vauban. On ignore l'origine du nom Fleur d'épée.

habitation murat.jpg

HABITATION MURAT

Marie-Galante / Grand-Bourg - km - 2h30min

visite du L à V 9h à 12h &  14h30 à 17h30 - S et D 9h à 13h

L'habitation Murât, fut en 1839, avec ses 207 esclaves, la plus grosse plantation de canne à sucre de la Guadeloupe. La légende prétend que se serait Jeanne Laballe, ancienne élève des beaux-arts, épouse de Dominique MURAT, qui aurait dessiné le château au début du XIXè siècle.
Aujourd'hui, c'est un écomusée des Arts et Traditions Populaires

FORT NAPOLÉON

Les Saintes / Terre-de-Haut - km - min

visite tous les jours de 9h à 12h30

Le fort Napoléon est un fort situé sur l'île de Terre-de-Haut, dans l'archipel des Saintes. Il est bâti au sommet du morne Mire, à 114m d'altitude dominant la baie des Saintes, à l'emplacement d'un premier fortin appelé initialement «fort Louis» et rebaptisé fort Napoléon en 1805 peu avant sa destruction par les Anglais. Totalement reconstruit en 1867, sous le règne de Napoléon III, il ne servit jamais de forteresse, en temps de guerre, mais de camp d'internement jusqu'au début du siècle dernier.

Renseignements

+33 6 66 44 85 19 | +33 6 48 78 75 20

  • Facebook
  • Instagram
  • TripAdvisor
  • YouTube

©2023 par Colbyco design pour HSB